Les dispositifs de financement de la formation continue


Les financements de la formation continue sont nombreux et dépendent de la situation des candidats (salarié, demandeur d'emploi, etc.) :

Pour les salariés

  • Le compte personnel de formation (CPF) qui permet à toute personne entrée dans la vie active de cumuler des droits de formation, à hauteur de 24 heures par an  maximum, jusqu'à cumuler 150 heures.

  • Le congé individuel de formation (CIF) qui permet de bénéficier d'une année de formation à temps plein (ou 2 années à temps partiel dans la limite de 1200 heures). Le CIF-CDD s'adresse aux salariés en contrat à durée déterminée (CDD) ou aux personnes dont le contrat vient de prendre fin.

  • Un financement émanant d'un Conseil Régional : dans certaines régions, les salariés peuvent bénéficier d'une aide financière pour suivre une formation universitaire hors temps de travail.

  • Le plan de formation, dans lequel le coût de la formation est pris en charge par l'entreprise.  

  • La période de professionnalisation qui a pour objectif de maintenir dans l'emploi des salariés en CDI par la formation.

Pour les demandeurs d'emploi

Le financement de la formation concerne les demandeurs d'emploi indemnisés au titre du chômage et dont le projet de formation, destiné à favoriser le retour à l'emploi, est validé par le pôle emploi. Il peut se faire par :

  • un Conseil Régional,

  • le contrat de professionnalisation qui permet aux jeunes (de 16 à 25 ans révolus) et aux demandeurs d'emploi (de 26 ans et plus) d'acquérir une qualification professionnelle et favorise l'insertion ou la réinsertion professionnelle.